Bienvenue



Coucou, 


Pour celles qui me connaissent déjà, pas besoin de me présenter 🙂

Pour les personnes qui ne me connaîtraient pas, je parle de tout ce qui fait ma vie. Ce que j’aime, ce qui me fait rire, je papote beauté et bien-être de temps en temps aussi, mais c’est aussi mon exutoire pour parler de mes combats. Passés et présents. Si vous souffrez d’anorexie, de trouble borderline ou de fibromyalgie, je vous donnerai le lien en privé de mon 1er blog, où vous trouverez, j’espère des solutions ou au moins la sensation de ne pas être seule… 

Bienvenue dans mon nouvel espace ^_^
Publicités

11 réflexions sur “Bienvenue

  1. C’est tout à fait par hasard que je tombe sur ce blog et je me souviens tout à coup d’avoir échangé un peu avec toi il y a quand même fort longtemps. Je n’ai pas tout lu ce que tu as écris ici et j’y reviendrai. Mais c’était un peu comme avoir des nouvelles d’une personne que l’on trouvait sympathique et que l’on avait un peu perdu de vue. Je note surtout qu’il y a des éléments positifs dans tout ce que tu écris, même si la vie pour toi reste malgré tout encore bien difficile. Je te laisse sur ce commentaire et je reviendrai sans doute y lire davantage.

    • Coucou, oui je me souviens, si je ne me trompe pas… On parlait sur msn, tu étais au Canada, du coup, avec le décalage horaire, on se retrouvait le soir tard, pour papoter… tu avais une amie qui, elle aussi, souffrait de troubles alimentaires… j’espère ne pas me tromper 🙂 Je suis contente que tu sois passé par là, le hasard fait bien les choses. A bientôt j’espère 🙂

      • Oui tu te souviens très bien. C’est étonnant comme le temps passe. Je lis ce que tu écris et cela m’accroche à chaque fois. Tu écris bien et ce que tu racontes est toujours intéressant. C’est toi et c’est aussi une tranche de vie, une tranche de vie parfois heureuse, souvent pénible mais qui fait découvrir un univers qui n’a jamais rien de banal. Il faut beaucoup de profondeur pour en arriver à cela. Et peut-être que c’est la souffrance vécue qui donne justement cette profondeur, même si on souhaiterait bien sûr que cette souffrance n’existe pas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s