La neige… et les marseillais… un poème…

Source : http://jolie.lumière.fr (le Vieux-Port sous la neige)

Coucou :-),

Avant-hier, j’avais prévu d’aller au centre où j’ai passé 6 mois pour ma formation, histoire de voir ma formatrice qui est devenue une amie, avec le temps et pareil pour une de mes collègues. J’aime notre trio d’amitié, qui se renforce pour le meilleur comme pour le pire, au fil des mois. Bref, à mon réveil, je rezieute un peu mes mails et mon fil d’actualité sur fb et je vois tout le monde parler de neige !!!! Hein, quoi, comment, où ??? Purée, je ne me suis jamais levée aussi vite pour ouvrir mon volet, en m’attendant à voir mon balcon enseveli sous la fameuse neige. Ben oui, à les lire tous, on aurait dit qu’on avait été télétransportés durant la nuit, au Pôle Nord, donc je me suis inquiétée ! J’ouvre… Rien.. Nada.. :-s Je me demande d’un coup si j’habite dans la même ville. Et je me suis souvenue des rares fois où j’ai vu de la neige à Marseille… 2 années où il en était tombée… Alors les marseillais et la neige, c’est un peu comme un esquimau aux Caraïbes. Ils me font rire.

La 1ère fois, tout était bloqué, on ne voyait pas un chat, on aurait pu penser que la ville était morte et en pleine apocalypse (la fin du monde, en fait, c’était déjà en 2009 -je crois, suis un peu perdue dans les années par contre-)… seul le vaillant meilleur ami voulait descendre de sa résidence en surf, le dingo. Il habite en hauteur, c’est sûr et une belle pente à descendre pour retrouver la civilité lol. Je me souviens qu’il n’avait pas été travaillé, parce qu’il était pour de bon coincé par la neige, je dirai pourquoi après… et qu’il m’avait dit « tu ne veux pas qu’on se rejoigne vers le vélodrome, comme çà on pourra marcher dans la neige et faire une bataille de boules de neige » et finalement, arrivé intact en bas, il m’avait retéléphoné, en me disant « ne sors pas, c’est vraiment dangereux, j’ai peur que tu te casses la figure ». Je ne me rendais pas bien compte, de mon 4ème étage, je ne voyais pas vraiment la quantité de neige qu’il y avait. J’ai écouté son conseil. Le soir, j’ai dû sortir, je me suis rendue compte qu’il y avait… bah… 1cm de neige :-s…

Pour l’alsacienne que je suis, qui marchait dans 40cms de neige pendant les hivers bien enneigés (j’adorais aller dans la forêt, en face de chez mes parents, quand personne n’était encore passé par là et m’enfoncer dedans en entendant le bruit caractéristique de la neige qu’on écrase), j’ai manqué effectivement me casser la gueule, mais parce que je rigolais comme une dingue tout en me moquant du meilleur ami pour le coup (j’espère qu’il ne me lit pas, il ne le sait pas que je me suis moquée de lui hihi :-p )

Ici, quand on parle de chasse-neige, on a l’impression de parler chinois ou d’un mot qui ne fait pas partie apparemment du vocabulaire « késako un chasse-quoi ??? » Chasse-neige putainggg (faut bien appuyer sur le « g » à la fin, si on veut se mettre dans l’ambiance marseillaise, heinggg). Donc, faut expliquer… « vous savez l’engin qui sert à mettre la neige de côté de la route, pour que les voitures puissent faire vroum vroum, un peu plus facilement et que le monde ne s’arrête pas de tourner, à cause d’UN cm de neige » et puis il faut mettre du sel… » quelqu’un m’a demandé pourquoi il fallait mettre du sel et si c’était du sel de cuisine :-s… re-oh putainggggg… vous me croirez en disant que j’ai lâché l’affaire cette année-là et que j’ai continué à sortir en étant bien tranquille puisqu’ils étaient tous enfermés chez eux, en attendant que le cm de neige fonde.

La 2ème fois qu’il a neigé, c’était un peu plus sérieux, c’est sûr… il y avait 2 cms de neige… je travaillais à 1h15 de chez moi, je marchais une 1/2h, prenais le métro, puis le bus et j’arrivais à destination. A aucun moment, l’idée de ne pas y aller à cause de la neige, m’avait effleuré l’esprit. 2 cms hein… c’est le soir, en ayant le meilleur ami au téléphone que j’ai réalisé le courage dont j’avais fait preuve… il était sûr que je n’y avais pas été… ben oui quoi… « avec TOUTE cette neige… » :-s hum… sans commentaires.. 😀

Avant-hier, j’ai quitté le centre ville sous la pluie… j’ai traversé tout Marseille en métro, au bout de 20mns, toujours pas de neige, mais de la pluie. Je ne saurai jamais ce qu’ils ont appelé « neige » avant-hier. Je n’en ai pas vu la couleur… (oui je sais que c’est normal de ne pas en voir la couleur, puisque la neige c’est blanc, on se moque pas heingg non mais oh ! 🙂 .. mais les connaissant, çà devait être 2 flocons oulala, tous aux abris attention !!! On sort la tenue esquimau, les skis ou les raquettes, selon les préférences et hop, nous voilà parés pour la grande neige… ouep, en route mauvaise troupe !

Je me moque heinggg, vous l’aurez compris. Mais je les plains si un jour, on a 40 cms de neige… Le chasse-neige doit être emprunté en fait aux esquimaux, donc il faut le temps qu’il débarque, c’est sûr (la neige a le temps de fondre 3x, en gros…) et le sel, ben, ils doivent effectivement vider toutes les salières des supermarchés de tous les arrondissements et toutes les petites villes avoisinantes, pour le mettre dans leur engin… On est finis, cuits, kaputts, si un jour, il neige pour de vrai ! (c’est vrai qu’en 2009, il en était bien tombé et qu’on avait bien du mal à déambuler, parce qu’ils ne sont vraiment pas capables d’affronter ce genre de temps par ici, ce qui est aussi un peu normal)

Un jour, je ne sais plus quand, avant Noël, une de mes contacts disait sous mon statut qu’il neigeait à Aix-en-Provence. Une autre me dit « nous on n’en a pas »… je n’y comprenais rien, et j’ai hurlé « oh, il neige, il neige pas, vous êtes sûres que vous habitez toutes les 2 à Aix, mettez vous d’accord, vous me faite tourner en bourrique à vous crêper le chignon, avec vos -non il neige pas… si il neige… nonnnn… siiiii…. ???? » une habitait au nord d’Aix et l’autre au sud… Alléluia, le mystère était résolu… C’est la magie du Sud je pense, concernant la neige. Certains voient la neige et d’autres pas, selon où on se situe, c’est vrai que d’un coin à l’autre, çà change (bon y en a aussi qui ont les esprits enneigés un peu tout le temps, donc, c’est difficile de savoir :-p  ) Allez, j’ai fini de me moquer, suis pas gentille. Mais ils me font rire, c’est vrai ^^

J’aimerais bien qu’il neige pour de vrai. Beaucoup. Voir les plages enneigées avec la mer qui continue à vivre sa vie, apercevoir Notre Dame de la Garde que j’ai à ma droite quand je regarde par mon balcon, entourée de jolie neige. Marcher dans les rues de Marseille et faire plein de photos. Mais pour l’instant, on se gèle, et il y avait un vent à décorner un boeuf, comme ils disent par ici.

Et mes parents, eux, sont effectivement sous la neige, une vraie couche et pas pour rire là, par contre et autant je me moque des marseillais et de leur soi-disante neige qui tombe, autant je pense à tous ceux qui sont ensevelis vraiment sous la neige, qui ont bien du mal à se déplacer sans risques et ceux qui sont dehors par un tel froid. Et je n’ai plus envie de rire 😦

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s